Accueil Bio Livres Articles Interviews Documents Contact Liens
English version    

Il y a 50 ans Pondichry :

Lintgration des tablissements franais en Inde

Il a quelques semaines, alors que nous commencions la rdaction de cette publication et recherchions Pondichry des personnes ayant vcu la disparition du pouvoir colonial franais en novembre 1954, un de nos amis indiens de Pondichry nous fit une remarque intressante. Il nous dit :  Mais quelle histoire allez-vous crire ? Il y en a deux, celle de la France et celle de lInde ! Cette allusion a certainement du vrai. Mais pour avoir travaill depuis plusieurs annes sur le sujet, nous savions que lhistoire du  merger  (comme on appelle ici lintgration ou la  fusion  avec lInde des anciens comptoirs franais) na pas deux cts, mais une myriade de facettes. Ne vouloir en dcrire quune ou deux naurait pas fait justice ceux qui participrent aux vnements de ces annes mouvementes, quils les aient vcus du ct des Indes franaises, du point de vue dune France sortant de guerre, ou bien de celui de lInde enfin indpendante.

En effet, il y a de nombreuses histoires du  merger . En France, par exemple, la position du ministre des Territoires dOutremer tait souvent oppose celle du Quai dOrsay, lequel avait compris ds le premier jour que lchance tait inluctable. A Pondichry mme, si lon tudie le cours de la  lutte pour lindpendance , on saperoit que les faons de voir des protagonistes tels Goubert ou Subbiah taient pratiquement toujours divergentes, pour ne pas dire opposes.

Nous avons estim quaprs cinquante ans il donc tait ncessaire de mettre le plus possible de ces aspects en relief, les tayant avec des documents darchives -- documents dailleurs ignors le plus souvent des acteurs du drame. Nous avons donn la parole un grand nombre de tmoins (dans les limites de lespace de cette publication bien entendu). Les interviews de Mme Saraswathi Subbiah, (veuve du dirigeant communiste et ancien snateur franais), celle du Yanaonais, le Dr Nallam, (prsident de la Socit historique de Pondichry) ou encore celle du Cazi (notaire musulman) de Pondichry claireront diffrents aspects du problme. Lensemble apparat comme un grand puzzle o chacun joua son rle. Nous tenterons dapporter, au travers de ces aperus, une mise en perspective de ce que lon pourrait nommer  lhistoire . Sans doute semblerons-nous prsomptueux, car ce sont des dizaines de volumes quil aurait fallu crire pour mettre en valeur chaque circonstance, chaque acteur ou chaque dcision, mais, aprs 50 ans, il tait important dessayer de recoller quelques morceaux du puzzle?



Editorial